La marque Lejaby, avec sa gamme Elixir, a été la première marque française, à m’avoir permis de retrouver l’espoir quant aux options de lingerie pour bonnets profonds.
Quand d’autres marques reservaient encore la lingerie delicate aux plus petits bonnets, Lejaby offrait déjà des bonnets G, et même des tours de dos de 80, ce qui est finalement assez rare en France. Pour moi qui ne m’y retrouvais plus du tout du haut de mes 17 ans, c’était un tout nouveau monde de possibilités. Encore aujourd’hui il est rare de voir des marques de luxe utiliser les mêmes matières pour leur gamme “bonnet profond” que pour leurs bonnets A à E.

[ Cette parure m’a été offerte par UK lingerie pour les besoins de cet article. Toutes pensées ou opinions sont les miennes.]
DSC08934
La réputation de la lingerie française n’est plus à faire, cependant, je considère que s’il lui manque quelque chose, c’est l’inclusivité. En effet, je me suis retrouvée excluse de la plus part des gammes de tailles de lingerie française avant l’âge de 17ans alors que je faisais un bonnet 85F. Je sais que c’est le cas de beaucoup de femmes, malgré le fait que beaucoup d’entre nous finissent par se forcer à rentrer dans des bonnets trop petits ou à porter des tours de dos trop grands. Personnellement, tout ceci a contribué à me faire me sentir mal dans ma peau pendant toute mon adolescence et une fois que j’ai découvert la lingerie anglaise, j’ai simplement décidé de ne plus m’intéresser aux marques françaises qui apparemment n’avaient cure de mes besoins.

DSC08991
Bon, me direz-vous, il y avait bien Empreinte, mais à 16-17 ans, je cherchais quelque chose qui fasse un peu moins femme. La lingerie anglaise était abordable, jeune et rafraichissante, pleine d’imprimés, de formes et de couleurs différentes. Tout d’un coup, j’avais le choix. Enormément de choix!
Malgré tout, la délicatesse de la lingerie française me manquait. La lingerie de luxe anglaise est bien moins abordable paradoxalement que des marques comme Chantelle ou Lejaby, essentiellement car elle n’est presque jamais soldée. Et puis, un jour, je découvrai Elixir. De la lingerie fine, pour bonnets profonds, crée par des designers français, avec une esthétique classique mais jeune. Amen.

DSC08958
Des couleurs, des frou-frous, de la dentelle, du tulle, de la résille… Du plus simple au sophistiqué. Oui, Elixir devint rapidement une de mes marques favorites.
Je sais, je suis bavarde, mais il faut bien vous mettre dans le contexte! :p
Si vous êtes français ou habitué aux tailles françaises, je dois vous prévenir que Lejaby taille grand. Je porte un bonnet G ou GG et parfois H dans la plupart des marques anglaises et françaises mais chez Lejaby, un 85F ou 80G peut même être légèrement trop grand. Le mieux c’est encore d’essayer, mais une fois que vous trouverez votre taille, sachez que la marque est assez constante et d’un modèle à l’autre je prends toujours les mêmes tailles.

DSC08981_1
Ce qui me plait dans la construction des soutiens-gorge Elixir, c’est que la marque prend en compte les besoins des bonnets profonds. Les bretelles, sont suffisamment larges pour ne pas blesser les épaules, tout en restant très élégantes, bien souvent couvertes de dentelles ou de tulle. La basque présente une fermeture à quatre positions de crochets, ce qui offre plus de possibilités en cas de prise ou de perte de poids, ou simplement lorsque le tissus finit par se détendre avec le temps. Les bonnets offrent aussi une grande profondeur. Si votre poitrine est très pleine, votre taille habituelle pourrait éventuellement convenir mais si elle est plus pleine vers le bas, alors je vous conseille fortement d’envisager la taille en dessous afin de pouvoir remplir le haut des bonnets.

DSC08973
Maintenant pour ce qui est la parure Rosae, je dois avouer que la dentelle brodée, la couleur mais surtout la rose de guipure m’ont attirée dès la première fois que j’ai posé les yeux dessus! Je ne pense pas avoir réussi à rendre honneur à sa beauté dans ces photos. Je trouve que cette parure a un coté “old-fashion” très élégant. Elle évoque le tango, la passion, l’impétuosité à mes yeux.  Cette teinte de rouge a simplement l’air royale. Je ne suis pas une fan de lingerie rouge, ni même de vêtements rouges en général, mais cette couleur est tellement jolie, je pense que ça aurait été dommage d’opter pour du noir dans ce modèle.

DSC08951
La qualité des matières est indubitable et bien que je pense que cette forme du soutien-gorge n’est pas parfaite pour moi, je me sens bien dedans.
Ma poitrine est pleine sur le coté et vers le bas. J’ignore si c’est clair dit ainsi, mais en conséquences, mes mammelons sont situés assez haut, et j’ai du mal à avoir un décolleté à la Marie-Antoinette. Je trouve que les corbeilles me vont mieux que les soutiens-gorge emboîtant car je remplis rarement le haut des bonnets, même si il semble que je déborde parfois sur les côtés… Les seins c’est tout de même compliqué. Pour cette collection, je pense qu’une forme moins couvrante me serait mieux allée, par exemple.

DSC08946
Cela dit, je suis contente que les bretelles ne soient pas trop longues. D’habitude avec les soutiens-gorge français (sauf Empreinte), j’ai toujours besoin de serrer les bretelles au maximum ce qui n’est absolument pas pratique parce que ça signifie souvent une vie plus courte pour le soutien-gorge en question et un maintien moins bon. Sachez que le maintien ne doit pas venir des bretelles mais de la basque.

DSC08967
La microfibre utilisée pour la basque et la culotte est vraiment douce et élastique. Elle contribue à rendre cet ensemble réellement confortable, mais je pense que cette matière pourrait rapidement se détendre. Pour moi, le plus judicieux serait de prendre un tour de dos plus petit si vous voulez prolonger la vie de votre soutien-gorge. Enfin, ce n’est que mon avis! 🙂

De plus, bien qu’offrant un certain maintien, ce soutien-gorge est loin de créer un effet push-up, comme vous pouvez le constater. Lejaby offre différente forme de soutien-gorge, mais pour une poitrine plus galbée, je vous conseille les balconnets et corbeilles. Les emboîtants comme celui-ci crée une forme plus naturelle.

DSC08956
Je suis vraiment contente d’avoir eu l’occasion d’essayer cette parure, sachant qu’au Canada, c’est un peu plus cher et compliqué d’avoir accès à de la lingerie française! Je pense aussi écrire d’autres articles au sujet de cette marque dans les prochaines semaines!

N’hésitez pas à posez des questions ou à me donner des conseils en commentaires! Ça me fera plaisir d’y répondre!

Bisous bisous!

Wen

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :